Articles de réfléxion

Méditation du jour


Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Documents de base

Confession de foi

NOTRE CONFESSION DE FOI

 

ARTICLE 1: LA BIBLE

Nous croyons à la divine inspiration et à l'autorité souveraine des Saintes Ecritures, constituées des soixante-six livres de l'Ancien et du Nouveau Testament, exempt d'erreurs dans sa rédaction originelle. ( 2 Tim 3: 16-17 / 2 Pi 1: 21)

ARTICLE 2 : DIEU

Nous croyons en un seul Dieu ; Père, Fils et Saint Esprit, Créateur de l'univers et de tout ce qui s'y trouve. (Gn 1 : 1 / Mt 28 : 19 / Ex 20 : 11)

ARTICLE 3 : JESUS-CHRIST

Nous croyons en Jésus-Christ, à sa parfaite divinité et sa préexistence éternelle, à sa naissance d'une vierge, à sa complète humanité, à sa mort expiatoire à notre place, à sa résurrection et son ascension corporelle, à son prochain retour personnel, visible et glorieux. (Jn 1 : 1 / Col 1 : 15-19 / Col 2 :9 / Mt 1 : 18-25 / 1Tim 2 : 5 / Rom 5 : 8 / 1Cor 15 : 1-7 / 1Th 4 : 13-18)

ARTICLE 4 : LE SAINT-ESPRIT

Nous croyons en l'Esprit-Saint, à sa divinité et sa personnalité, à sa réception au moment de la conversion à Dieu, à son habitation en tous ceux qui croient en Jésus-Christ, à son action dans l'Eglise.

(Jn 16 : 13-15 / Rom 8: 9 / 1 Col : 12-13)

ARTICLE 5 : L'HOMME ET LE PECHE

Nous croyons que l'homme, crée à l'image de Dieu, a chuté, et que toute l'humanité demeure sous la domination de Satan, dans la révolte, la corruption et la condamnation.

(Gn 1 : 27 / Gn 3 / Rom 3 : 10-23 / 1 Jn 5:19)

ARTICLE 6 : LE SALUT

Nous croyons que la justification de l'homme s'opère par la grâce de Dieu en Jésus-Christ et qu'elle est reçue uniquement par la foi. Nous croyons à la nécessité de la repentance et de la nouvelle naissance conduisant à une vie de piété, de sanctification, de témoignage et de service à la gloire de Dieu par l'action du Saint-Esprit. (Ep 2 : 8-9 / Jn 3 : 1-19 / Rom 3 : 24-28 / 1 Pi 1 : 3-8 / Ac 1: 8)

ARTICLE 7 : L'EGLISE

Nous croyons que l'Eglise universelle est l'ensemble des rachetés de Jésus-Christ, de tous les pays et de tous les temps. Son unité véritable est dans son unique chef, Jésus-Christ, par l'oeuvre du Saint-Esprit. Nous croyons que son expression visible est dans les églises locales.

(Mt 16 : 18 / Ep 1 22-23 / Ep 5 : 23 / Ac 9 : 31 / Ga 1 : 2)

ARTICLE 8 : LE BAPTEME

a) Nous croyons que le baptême d'eau est précédé du baptême de l'Esprit, qui est pour le croyant la mort à son ancienne nature pécheresse et perdue et la nouvelle naissance à la vie nouvelle de l'esprit par la foi en Jésus-Christ. C'est l'acte par lequel Dieu nous "plonge" dans la mort de Christ pour nous ressusciter avec lui et nous unir désormais à l'Eglise qui est le corps de Christ. ( Ac 2 : 38 ; 10 : 47-48 ; 2 Cor 5 : 5 17 ; Ep 1 22-23) b) Nous croyons que le baptême d'eau est pour le chrétien l'image visible de cette réalité invisible qu'est le baptême de l'Esprit. Nous croyons que c'est également une obéissance à l'ordre du Christ, un témoignage de notre foi et un engagement comme membre actif dans l'Eglise locale.

(Mt 28 : 19 / Ac 8 37 / Rom 10 : 9-10 / 1 Cor 12 : 7-13.)

ARTICLE 9 : LA CENE

Nous croyons que la cène, instituée par notre Seigneur est le signe de la nouvelle alliance de la grâce. Nous devons l'observer dans l'Eglise par amour et obéissance à Sa Parole en souvenir de Sa mort à notre place et, cela jusqu'a son retour.

(Mc 14 : 22-25 / 1 Cor 11 : 23-29 / 10 : 16-17)

ARTICLE 10: L'AU-DELA

Nous croyons à la résurrection de tous les hommes, à la félicité éternelle des rachetés, et au châtiment éternel des pécheurs impénitents.

(Jn 5 : 29 / 1 Pi 1 : 3-5 / Mt 25 : 31-46)

COMPLEMENT SUR LE SAINT ESPRIT (position de la FEF)

ARTICLE 1 : RECEPTION DU SAINT ESPRIT

Le croyant reçoit le Saint-Esprit en s'unissant à Jésus-Christ par la foi sans qu'on puisse dissocier dans le temps ces deux aspects de commencement dans la vie chrétienne.

Jn 7 : 39 / Ac 11 : 15-17 : Rom 8 : 9 / 1 Cor 12 :13 / Gal 4 : 6.

ARTICLE 2 : OEUVRE DU SAINT-ESPRIT DANS LE CROYANT

Au cours de sa croissance spirituelle, sous la forme d'expérience diverses, le croyant bénéficie à deux égards de l'oeuvre du Saint-Esprit ; il entre, d'une part, dans la jouissance effective de bénédictions qui étaient déjà siennes en Jésus-Christ mais dont il ne profitait pas encore (ainsi dans le domaine de la sanctification) et, d'autre part, il reçoit un ou plusieurs dons spirituels selon le dessein particulier de Dieu à l'égard de chacun.

Mt 25 : 14-30 / Rom 8 : 13-16 / 12 : 4-8 / 1 Cor 6 : 11 / 1 Cor 12 / Gal 5 : 16-18 et 22 / Ep 4 : 11-15 / 2 The 2: 13 / 1 Pi 4 : 10-11.

ARTICLE 3 :EVALUATION DES DONS SPIRITUELS

La présence de dons ne permet de se prévaloir d'aucune supériorité spirituelle. Il ne convient donc pas de déprécier la vie et la piété des autres églises qui se veulent fidèles à l'Ecriture Sainte.

1 Cor 4 : 1-7 / 1 Cor 12 : 31 à 14 : 1 / 1 Phi 2 : 13.

ARTICLE 4 : PARLER EN LANGUES

Le parler en langues n'est pas un signe indispensable ni certain du baptême du Saint-Esprit.

1 Cor 12 : 10-11, 13 et 28/30.

ARTICLE 5 : GUERISON DIVINE

Puisque nous attendons encore la rédemption de notre corps lors du retour de Jésus-Christ bien qu'il nous l'ait acquise par Sa mort, Dieu accorde par anticipation la guérison aux malades quand Il lui plaît, mais Il n'a pas promis de toujours l'accorder. Il peut donc arriver que le chrétien le plus fidèle reste malade et soit appelé à glorifier Dieu dans cette situation.

Mt 8 : 16-17 / Rom 8 : 18-25 et 28-29 / 1 Cor 15 : 42-44 / 2 Cor 4 : 16 à 5 : 5 et 12 : 7-10 / 2 Tim 4 : 20 / Jac 5 : 13-16.

ARTICLE 6 : PROPHETIE

Le ministère prophétique dans l'Eglise, quelle qu'en soit la forme, ne peut en aucun cas contredire, altérer ou compléter l'Ecriture Sainte ni se substituer à elle.

1 Cor 14 : 22-23 / Eph 2 : 20-22 / 2 Pi 1 : 20-21 / Jude 3 - Apoc 22 : 18-19

Règlement intérieur

REGLEMENT INTERIEUR


Ce règlement intérieur n’a pas la même valeur juridique que les statuts, mais il les précise en développant plusieurs points propres à notre vie d’église. Ils n’ont pas non plus la même valeur “spirituelle” que la confession de foi qui exprime les fondements de notre foi.

 

Article 1. PRESENTATION DE L'EGLISE PROTESTANTE EVANGELIQUE DE PALAISEAU

 

Elle est une Église de «professants» avec une direction collégiale. Le ou les pasteurs sont considérés comme des anciens parmi les anciens. Dans la mesure du respect de son autonomie, elle appartient aux CAEF (Communautés et Assemblées Évangéliques de France), elle est aussi membre de la FEF (Fédération Évangélique de France) .

 

Article 2. STATUT DE MEMBRE

 

A. Les personnes qui veulent vivre leur foi au sein de l'Église  protestante évangélique de Palaiseau, sans en être « membre », mais dans le respect de sa confession de foi et de son mode de fonctionnement, sont accueillies dans l'amour et la communion du Seigneur. Elles ont part, selon leur désir et leurs capacités, aux activités et aux délibérations de l'assemblée, comme les membres, mais elles ne prennent pas part aux votes, sauf ponctuellement de manière consultative. Ces personnes sont considérées comme sympathisantes ou participantes.

 

B. Sont « membres » de l'association cultuelle les personnes

- qui ont demandé à vivre localement leur intégration au corps de Christ au sein de l'assemblée et remplissent les conditions prévues sous l'article VII des statuts (acceptation de ce règlement intérieur, des statuts, avoir été baptisé...)  ;

- qui ne sont pas l'objet de discipline particulière pour raison de faute grave, ou écart doctrinal important ;

- qui ont été acceptées par l'Assemblée Générale sur proposition du Conseil d'Administration, après, une période probatoire d'environ une année (ou moins pour une personne venant d’une autre Église avec recommandation).

 

C. Sont « membres sympathisants », les personnes qui montrent un intérêt particulier à notre association, tout en ne pouvant participer régulièrement à la vie de l’Église. Ils peuvent demander à recevoir nos documents d’Assemblées Générales ou les annonces et bulletins de l’Église. Leur avis ou leurs conseils seront les bienvenus en Assemblée générale ou pour différentes décisions de la vie d’Église. Ils n’ont toutefois pas le droit de vote en AG et ne compteront pas pour le quorum. Ce statut est réservé aux anciens « membres » (au sens du 2.B) de l’EPE de Palaiseau. L’acceptation d’une personne comme membre sympathisant doit  être approuvée par l’AG. L’Assemblée Générale peut radier un membre sympathisant.

 

Article 3. La cène

A. Toutes les personnes indiquées par l'article 2, ainsi queles chrétiens de passage qui prennent la cène dans leur assemblée,  sont invités à la table du Seigneur. Comme la Parole de Dieu nous l'enseigne, la cène est réservée à ceux qui se savent appartenir au Corps de Christ, donc nés de nouveau (1 Cor 10:16-17 ; 11:26). De plus, il nous apparaît préférable et logique, d'après l'Ecriture, d'avoir déjà proclamé sa nouvelle naissance par le baptême d'eau.

B. «Que chacun donc s'examine soi-même» (1 Cor 11:26), car «celui qui mangera le pain et boira la coupe du Seigneur indignement sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur» (v 27). Par conséquent, si les responsables, dans certains cas extrêmes et évidents, peuvent demander à une personne de ne pas prendre la cène, d'une manière générale, chacun est placé devant sa responsabilité vis-à-vis de Dieu.

 

Article 4. COMPLEMENTS SUR LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

 

Il est le représentant légal devant les autorités préfectorales.  Pour la prise de décision engageant l’Église dans sa dimension spirituelle, le conseil d'administration est soumis à l'autorité du « conseil de l'Église » (lequel est composé des « anciens » et des « diacres », le Nouveau Testament reconnaît, dans l’Église, seulement l’autorité des anciens et des diacres : 1 Pi 5:1-4 ; Tite 1:9).

 

Article 5. Le conseil d’église

a) Mode d’élection du conseil de l’église

  • Les anciens et les diacres (quicomposent le conseil d’Église) sont nommés pour une période de quatre ans, à la majorité des 2/3 des membres présents et représentés. Le renouvellement se fera par moitié tous les deux ans. Les nouveaux diacres et anciens seront proposés par le conseil de l'Église, ils seront mis à l'épreuve conformément à l'enseignement des Ecritures (1 Tim 3:10). Ils seront ensuite nommés dans leur charge par l'association.
  • Au moins deux des membres du conseil de l’Église seront désignés selon leurs compétences pour occuper une fonction dans le conseil d'administration.
  • Les nouveaux responsables devront être membres inscrits de l'association cultuelle, signer sans réserve mentale et spirituelle la confession de foi et le règlementintérieur de l'Église locale, ainsi que lesstatuts de l'association cultuelle.
  • A la demande des deux tiers du conseilde l'Église, un membre peut être exclu. Toutefois,l'association devra être informée, et devra approuver à la majorité des 2/3 cette décision.

 

b) Statut particulier des pasteurs.

En ce qui concerne le ou les pasteurs, ils auront une première année probatoire, puis devront être approuvés tous les 5 ans par un vote des membres de l’Église.

Il n’est pas obligatoirement membre du CA.

 

c) Responsabilités et qualifications des anciens et diacres

 

1) En tant que bergers, les anciens doivent paître le troupeau de Dieu selon Actes 20:28 et 1 Pi 5:12. Cela signifie :

    • le conduire en marchant devant lui pour empêcher qu'il ne s'égare.
    • veiller sur lui en l'avertissant des dangers qui le menace (erreurs doctrinales et morales)
    • il doit pourvoir à sa nourriture par l'enseignement de la Parole de Dieu.
    • prendre soin de chacun des membres, et tout spécialement des plus faibles.

 

2) Qualités des anciens exigées par la Bible
(1 Tim 3:1-7 ; Tite 1:5-9 ; 1 Pi 5:1-4).

    • Spirituelles : rechercher la sanctification dans sa vie,
    • Personnelles : sobre, modéré et réglé dans sa conduite,
    • Familiales : mari fidèle à sa femme, bien diriger sa maison, hospitalier,
    • Sociales : bonne réputation auprès des non-chrétiens,
    • Propre au ministère : capable d'enseigner, exhorter, réfuter les contradicteurs.
    • Etre des exemples, en particulier dans leur engagement dans lesréunions importantes de l’Église, commeles groupes de maison, études bibliques, cultes, journée d’Églises. Il est évident qu’ils restent vulnérables.

 

3) Qualités et responsabilités des diacres.

Elles sont les mêmes que pour les anciens. Ils sont responsables d'une tâche particulière matérielle ou spirituelle selon leurs dons (1 Tim 3:8).

 

Article 6. Utilisation des locaux

 

1 - Ce règlement s'applique à tous ceux qui fréquentent l'Église de Palaiseau, sans distinction aucune. Le but de ce règlement est de maintenir une ambiance saine dans les locaux de l'Église, nécessaire à son bon fonctionnement.

2 - Toute activité dans ces locaux sera sous la responsabilité d'un membre de l'association cultuelle avec l'accord du conseil de l'Église.

3 - L'Église ayant été consacrée au Seigneur Jésus-Christ, il est important que le témoignage de tous ceux qui l'utilisent soit irréprochable.

4 - Les principes suivants seront observés :

Ÿ   une tenue correcte des responsables et de toute personne fréquentant l’Église ;

Ÿ   l'utilisation du tabac, de stupéfiants, sont interdits. Les boissons alcoolisées ne sont tolérées que dans certaines occasions, avec l'accord du conseil de l'Église.

Ÿ   Après leur utilisation, remettre les locaux en ordre.

Ÿ   Pour tout changement de la disposition du mobilier consulter les responsables.

Ÿ   Concernant l'utilisation du studio, une demande préalable devra être adressée à Jacques Jalaguier ou Christophe Kreiss.

Ÿ   Aucun animal ne sera accepté au sein des salles destinées au culte et aux activités, sauf quelques exceptions comme les chiens de mal voyant.

Ÿ   Tout objet devant séjourner à l'intérieur du bâtiment aura fait l'objet d'une demande préalable auprès des responsables de l'Église.

Ÿ   Chaque membre inscrit ou sympathisant (sauf exception de santé) pourra être sollicité pour participer occasionnellement au nettoyage hebdomadaire des locaux.

Ÿ   Le déplacement des cloisons mobiles devra être réalisé par un adulte qui prendra toutes les précautions nécessaires (en particulier pour ne pas abîmer le plafond).

Ÿ   Il est demandé un soin particulier dans l'utilisation des locaux, et tout particulièrement lors du déplacement des tables.

Ÿ   Après chaque animation, les responsables d'activités s'assureront de laisser le local propre, de ranger le mobilier, et de fermer correctement les locaux.

Ÿ   Il est de la responsabilité de chacun de prendre connaissance des consignes de sécurité affichées à l'entrée de chaque étage. Veiller tout particulièrement à laisser les portes d'évacuation dégagées.

 

 

Statuts de l'Eglise

1. STATUTS DE L'EGLISE 

 

Article I - Constitution

Une association cultuelle est fondée entre les adhérents aux présents statuts, conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et de la loi du 9 décembre 1905. Sa durée est illimitée.

 

Article II - Titre

L'association a pour titre : Eglise protestante évangélique de Palaiseau.


Article III - Siège

Son siège est à Palaiseau, 41, avenue du 8 mai 1945. Il pourra être transféré ailleurs dans sa limite territoriale de son fonctionnement sur simple décision du conseil d'administration.

 

Article III bis

La limite territoriale de fonctionnement est la région Ile-de-France.

 

Article IV - But

Conformément à l'article 19 de la loi du 9 décembre 1905, l'association a pour objet d’assurer la célébration du culte évangélique et d’enseigner le message et la pratique de la Bible et de l’Evangile, selon sa Confession de foi, ses Statuts, son Règlement Intérieur. L’association pourvoit en tout ou en partie aux frais et besoins de ce culte.

 

Article V

L'association s'interdit expressément toutes activités ou discussions à caractère politique. De plus, elle n'a pas de but lucratif.

 

Article VI - Ressources

Les ressources de l'association proviennent des libéralités de ses membres, des offrandes hebdomadaires ou exceptionnelles, ainsi que d'autres dons et legs pouvant lui être faits, autorisés par la loi. Aux dons peuvent s'ajouter toutes autres ressources autorisées par la loi.

 

Article VII - Membres

1 - Pour être membre de l'association il faut :

a) Etre majeur

b) Accepter sans réserve la confession de foi de l'église. Adhérer aux statuts et au règlement intérieur de l'église et les signer

c) Participer à la vie de l’église

d) Avoir témoigné d’une foi personnelle en Jésus-Christ par le baptême.

e) Etre admis sur avis favorable du “conseil de l'église” (défini dans le règlement intérieur), et approuvé par une assemblée générale en faisant la demande écrite et en remplissant les conditions ci-dessus

 

2 - Perte de la qualité de membre et réadmission :

La qualité de membre se perd par :

  1. Démission
  2. Décès
  3. Radiation

- Tout membre a le droit de quitter l'Association quand il le souhaite en rédigeant une lettre de démission adressée au conseil d’administration

- Le conseil de l'église pourra proposer à l'Assemblée Générale la radiation de tout membre qui cesserait de se conformer aux statuts, ceux dont la foi et la vie seraient en désaccord avec la confession de foi ou le règlement intérieur. Dans ce cas, l'intéressé ayant été invité au préalable par lettre, devra se présenter devant le conseil pour un entretien.

- Le conseil de l’église pourra décider de radier toute personne qui serait absente à la vie de l’église plus de 2 ans

 

Toute personne ayant cessé d'être membre peut le redevenir sur sa demande et sur avis favorable du conseil et par un vote de l'Assemblée Générale.

 

Article VII bis

Pour pouvoir fonctionner, l'association doit avoir un minimum de 25 membres majeurs et domiciliés dans les limites territoriales selon l'article III bis.

 

Article VIII - Conseil d'administration

L'association est administrée par un conseil d'administration pris dans son sein, formé d’au moins 5 membres.

Election

Les membres du conseil d'administration sont élus au scrutin secret pour une durée de quatre ans par l'Assemblée Générale (renouvelable par moitié tous les 2 ans) sur proposition du “conseil d'église”. Ils sont rééligibles et peuvent être réélus indéfiniment.

Composition du conseil d'administration :

a) Président

b) Vice-président

c) Trésorier

d) Secrétaire

e) Un ou plusieurs Assesseurs.

Les fonctions du conseil d'administration sont :

a) L'organisation de l'exercice du culte selon les directives du “conseil de l’église” défini dans le règlement intérieur.

b) L'administration des biens de l'association.

c) L'achat, la vente ou la location de meubles ou immeubles, selon les prévisions de l'article 6 de la loi du 1er juillet 1901 et servant exclusivement à l'association.

d) La préparation du compte rendu annuel de l'exercice écoulé et la tenue des registres.

Convocation

Le conseil d’administration se réunit sur la convocation du président ou sur la demande d’au moins la moitié de ses membres.

Décision

Les décisions du Conseil d’administration sont prises au moins à la majorité des 2/3 des membres présents ou représentés.

Quorum

Pour pouvoir délibérer valablement, la présence de la moitié au moins de ses membres est nécessaire.

Délégation

Le conseil d’administration peut déléguer des pouvoirs en tout ou partie dans le cadre des lois en vigueur, à l'un de ses membres.

Suspension

Le conseil d'administration peut, à la demande des 2/3 de ses membres, exiger la démission du président ou d'un des membres du conseil qui cesserait de partager les vues de l'association et agirait contrairement à ses principes ou manquerait ostensiblement à ses devoirs. Toutefois, il est tenu de convoquer d'urgence une Assemblée Générale extraordinaire pour la mettre au courant de la décision prise. L'Assemblée Générale peut, à la majorité des deux tiers des voix présentes ou représentées, annuler la décision du conseil d'administration.

Vacance du conseil d’administration

En cas de vacance, le Conseil pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres jusqu’à l’AG suivante.

 

Article IX - Exercice

L'exercice de l'association commence le 1er janvier et finit le 31 décembre de chaque année.

 

Article X - Assemblée Générale Ordinaire

L'Assemblée Générale Ordinaire a lieu chaque année dans les trois premiers mois de l’année. Elle est convoquée par les soins du conseil d’administration par convocation individuelle à tous les membres de l'Association au moins 15 jours à l'avance.

a) Le président, assisté des membres du conseil, expose la situation morale de l'association et il réaffirme l’adhésion à la confession de foi.

b) Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l'approbation de l'assemblée.

c) Il est procédé aux votes et aux autres délibérations de l'assemblée précisés dans l’ordre du jour.

Décisions

Sauf option contraire de l'Assemblée Générale sur proposition du conseil d’administration, les décisions sont prises à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés.

Quorum et délégation de vote.

L'Assemblée Générale ne peut valablement délibérer que si les deux tiers au moins de ses membres sont présents ou représentés.

Si le quorum n'est pas atteint, une seconde Assemblée Générale sera convoquée dans un délai de quinze jours et celle-ci pourra délibérer quel que soit le nombre des membres présents ou représentés, l’ordre du jour restant le même.

Tout membre de l'Association peut donner pouvoir de le représenter à un autre membre de l'Association ou au conseil d’administration. Chaque délégué ne peut cumuler plus de quatre voix, la sienne et trois pouvoirs.

Mise à jour de la liste des membres

L'Assemblée Générale arrête la mise à jour de la liste des membres de l'Association (admission, suspension, départ...)

 

Article XI - Assemblée Générale Extraordinaire

A la demande d'un tiers au moins des membres de l'Association ou sur décision du conseil d’administration ou conseil d’église, le président convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire.

 

Article XII - Règlement intérieur

Un règlement intérieur permet de compléter les statuts sur des points annexes. Chaque membre sera en possession des documents officiels de l’association : confession de foi, statuts, règlement intérieur. Ces documents ne pourront être modifiés que par un vote d’Assemblée Générale Extraordinaire.

 

Article XIII - Modifications aux statuts

Toutes modifications aux présents statuts doivent être décidées par l'Assemblée Générale réunie sur convocation individuelle énonçant les textes des modifications proposées. Les décisions sont prises à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés.

 

Article XIV - Adhésion.

L'Association adhère à la Fédération Evangélique de France et fait partie de l’Entente Evangélique des Communautés et Assemblées Evangéliques de France pour autant que cela reste compatible avec son autonomie et sa déclaration de foi.

 

Article XV - Dissolution

En cas de dissolution de l'association, prononcée par les deux tiers au moins des membres présents ou représentés, l'Assemblée Générale désigne un ou plusieurs liquidateurs et attribuera l'actif à une ou plusieurs oeuvres poursuivant le même but, en priorité à l’Entente Evangélique des Communautés et Assemblées Evangéliques de France ou à la Fédération Evangélique de France .

 

Article XVI - Responsabilité financière

Le patrimoine de l'association répond seul des engagements contractés, aucun membre du conseil ou de l'association ne peut être tenu comme personnellement responsable.

 

 

Dernières prédications

Retrouver l'enregistrement intégral de la plupart de nos prédications (voir aussi en bas de la page d'accueil pour les toutes dernières)
Liste des prédications
en mp3 ou wma

Lettre d'amour de Dieu

  • Mon Enfant,

    Je regarde jusqu'au fond de ton cœur et je sais tout de toi. (Psaume 139.1)
    Je sais quand tu t'assieds et quand tu te lèves. (Psaume 139.2)
    Je te vois quand tu marches et quand tu te couches. 

    Lire la suite...

Rencontres à Verrières